15 octobre 2007

BienBienBien, c'est Bien


chryde2 | lien permanent | commentaires (1)


Ecoutez le nouvel album des Shout out ouds


Musique | lien permanent | commentaires (0)


07 mai 2007

Jeune entrepreneur cherche nouveau boulot. Disponible illico et très motivé.


What the... ? | lien permanent | commentaires (0)


22 avril 2007

Les docteurs fument des Camels !


Kitsch | lien permanent | commentaires (0)


Onze façons d'améliorer les performances de votre mac.


Mac | lien permanent | commentaires (0)


La plus belle, la plus drôle, la plus fine des consignes de vote a été donnée par The Lazy Sunbather. Ecoutez bien les paroles...


Actualité | lien permanent | commentaires (0)


Mesurer la pollution des autombiles avec un gros ballon gonflable. Une belle idée de WWF.


Actualité | lien permanent | commentaires (0)


02 avril 2007

Ces photos qu'on aurait aimé prendre, on peut aussi les raconter :  Unphotographable


| lien permanent | commentaires (0)


15 mars 2007

Tremble Digg, tremble Le Monde,  MySpace News arrive. Et ce n'est même pas une blague.


| lien permanent | commentaires (1)


14 mars 2007

David Sylvian est non seulement un excellent musicien, c'est aussi un bon photographe


Photo | lien permanent | commentaires (0)


Plein de documentaires gratuits (et "la plupart" dans le domaine public", qu'ils disent)


Vidéo | lien permanent | commentaires (1)


Au milieu d'un océan de flou,  Google Maps a repéré une caravane dans le désert.


Photo | lien permanent | commentaires (2)


05 mars 2007

La plus belle interface web du moment est sur [Self Titled].


Web/Tech | lien permanent | commentaires (0)


Allez, comme à TechCrunch 25 startups to watch, selon CNNMoney


Web/Tech | lien permanent | commentaires (0)


Ces Américains qui aiment leurs flingues.


Photo | lien permanent | commentaires (0)


Cartoon Brew, un blog sur le dessin animé, la BD, très bien documenté


Blog | lien permanent | commentaires (0)


Plein de documentaires libres d'accès sur Google Video.


Vidéo | lien permanent | commentaires (0)


Les petits bonhommes des passages piétons s'animent. Dommage que ce soit une pub.


Vidéo | lien permanent | commentaires (0)


Des photos, en macro, d'insectes écrasés contre des pare-brises.


Photo | lien permanent | commentaires (0)


Un agrégateur d'articles et de conseils sur le design et la gestion de weblogs : Weblog Tutorials.


Weblogs | lien permanent | commentaires (0)


26 février 2007

Toi aussi joue à Lost : Fais toi même tes étiquettes Dharma Initiative


Fun | lien permanent | commentaires (1)


De chics hôtesses de l'air d'une autre époque


Cute | lien permanent | commentaires (0)


12 février 2007

Quand un bon journaliste se sert à merveille de la liberté de ton du blog... Quand Sarkozy fait son marché


A lire | lien permanent | commentaires (1)


Tout le monde l'aime, c'est normal, c'est une idée géniale : The Folding Chair.


Vidéo | lien permanent | commentaires (1)


Les lieux mythiques de Twin Peaks photographiés en réel : In Twin Peaks, WA.


Weblogs | lien permanent | commentaires (0)


www.flickr.com
This is a Flickr badge showing public photos from chryde. Make your own badge here.














23 janvier 2007

L'autre 24h Chrono

Lisa Mandel a tiré la première, elle est très en forme. Trondheim a suivi, et commence très bien aussi. En tout cas, le festival d'Angoulême part sur les chapeaux de roue. Ça s'appelle les 24 heures de la bande dessinée, 24 auteurs qui doivent réaliser chacun une BD de 24 pages en 24h, pourvu qu'elle commence et se termine avec une boule de neige. Allez les suivre...

24hbd

15 décembre 2006

Ressac

Oui, bien évidemment, je parle de ça. De quoi d'autre ?

Il y en aura toujours qui taperont trop fort. Qui plutôt que dire "t'as merdé", disent "de tout façon t'es qu'un connard". Qui le feront d'autant plus facilement que les autres, autour, le font. Qui le font alors qu'il n'auraient pas pensé, originellement, à ouvrir les vannes d'une violence qui n'était pas même tapie en eux. Qui soudainement s'imaginent qu'on ne peut pas critiquer sans balancer toute la vaisselle à la gueule. On appelle ça l'effet de meute. Ça marche très bien avec les supporters du PSG. Ça marche aussi avec les blogs.

Il y en aura toujours trop peu pour éviter les amalgames. Pour ne pas crier au lynchage lorsque les gars de la meute ne sont pas si nombreux, pour voir que pour 10 critiques faciles et débordantes, on en trouve 20 raisonnées. Et qu'il n'est point besoin d'être outré.

Shutthefuckup

Puis les deux se conjuguent. Le ressac se prépare, un nouvel effet de meute prend forme, et voilà une foule de blogueurs prêt à prendre, les bras vers le ciel, le contre-pied d'un lynchage qu'ils ont cru apercevoir. Ils ont vu l'écume, ils crient contre la vague.

Il y avait hier un documentaire sur le Tsunami, tard, sur France 2. Un gros scientifique barbu qui partait à la rencontre d'une tribu qu'il connaissait depuis longtemps. Une tribu qui n'avait quasiment pas été touchée par la catastrophe. Il y avait ce petit gars au nez pointu, qui portait son bébé grâce à une lanière sur le front, qui racontait paisiblement qu'ils avaient vu la mer reculer, qu'ils avaient compris que les esprits redessinaient les frontières entre la terre et la mer, et que la mer reviendrait. Ils étaient partis dans la forêt. Et avaient attendu.

On en connait au moins un qui a trop souvent oublié de le faire, et qui a raison de le faire aujourd'hui.


08 décembre 2006

L'autre liste de blogs - Prologue

Hier, pendant quelques heures, Heures Creuses a été inaccessible. Sans doute un souci d'hébergeur, je n'oserai croire que l'afflux de visiteurs (probable, je n'ai pas d'outil de stats précis) en provenance de la nouvelle sélection de L'Express puisse être à l'origine de ce plantage.

Push_for_free_cheese

Je ne vais pas en rajouter sur l'intitulé étrange de ce classement de l'Express. Versac l'a déjà bien dit. Je ne vais pas en rajouter trop sur la surprise de me voir y figurer : un blog laissé à demi-mort, devenu très personnel, qui parle essentiellement de la naissance de mon fils depuis quelques semaines, sur lequel je me suis toujours montré plus ou moins rétif à l'étalage d'opinions et que j'ai d'autant plus de mal à remplir depuis que la blogosphère déborde d'opinions, le voilà exposé parmi les meilleurs blogs d'opinion ? L'influence était au final un terme bien convenable, maniable et souple en regard de cet 'opinion' autoritaire et froid.

Je vais répondre à ce lecteur déçu et agacé. Je vais lui répondre que ces citations, ces liens, ces listes, nous ne les décidons pas, j'en suis la preuve même : je ne bouge plus, je fais le mort, et me voilà secoué par un réveil des médias sur le sujet blog. Qu'y puis-je ? Nous en sommes même souvent les plus désolés.

MAIS VENONS EN AU POINT

 Fimoculous est un blog américain. C'est, aussi bien dans la richesse de ses liens que dans sa permanente recherche de mise en forme et d'articulation de son contenu, un maître, un modèle, un étalon. Fimoculous est fou de listes, et il a récemment dressé celle des "30 meilleurs blogs que vous ne lisez (peut-être) pas encore". C'est une excellente liste, car Rex est allé chercher, pour la plupart, des blogs vraiment différents, qui savent nous accrocher sur un sujet a priori insipide ou léger, qui inventent un nouveau langage, qui savent jouer de l'outil blog, qui savent creuser leur obsession. Certains sont connus, oui, mais ils ont tous une bonne raison de se trouver dans cette liste.

Card478

J'aimerais faire la même sorte de liste. Dégager des blogs français sous-exposés ou simplement valeureux. Mais surtout des blogs français qui sortent des catégories dans lesquelles on aime aller les chercher (politique, tendances, blogs sur les blogs, geek, et bla et bla et bla). Faire une liste qui nous console de celles que nous trop l'habitude de voir. Qu'ils soient tout en images, fous, obsessionnels, décalés, ou tout bonnement justes, mais surtout qu'ils donnent une image différente de cette blogosphère, ils m'intéressent. Utilisez donc les commentaitres, et aidez-moi donc, proposez et faites passer.

05 décembre 2006

Pas influent, juste juste

Tiens, puisqu'on en parle. Ce Noël, vous avez le choix :

- d'un côté, une pelletée de blogueurs qui profitent bien du bel appareil qu'on leur a offert, et finissent tous, ces influents, par parler du même, et par ne pas tant en faire une critique objective que de relater les mondanités accompagnant leur activité d'influenceur.

- d'un autre côté, des journalistes baclant, faute de temps, leurs dossiers shopping de Noël (je sais ce que c'est / et il y a des exceptions, par exemple l'excellent guide du Point). Des spécialistes piochant à qui mieux mieux dans l'avalanche de communiqués de presse qui les noie chaque matin depuis deux mois, finissant par écrire comme on leur a dit, que 10 millions de pixels c'est trop génial et oublient qu'ils ont trouvé dégueulasses les quelques photos qu'ils ont faites en test.

Canonstuff

Bref, c'est pas la panacée. Et puis voilà. Un blogueur, qui ne se déclare pas influent, qui ne court pas après les mondanités marketing et les prêts produits ni n'est pourchassé par les attachées de presse. Un gars qui est juste passionné, connait son sujet, a un certain talent rédactionnel et une bon sens de la mise en forme, et qui écrit un long papier en forme de vrai / faux, qui est une merveille de clarté, de sincérité, avec une poincée de subjectivité sur le délicat sujet de la photo numérique.

Ce blogueur, il s'appelle Monsieur Lâm. Le papier qu'il a écrit s'appelle "Démystifions la photo", et les journalistes blasés comme les blogueurs wannabe devraient tous s'en inspirer.

Je ne m'exclus pas. En le lisant, je me trouve usé, et je me découvre jaloux. Félicitations Lam.

27 juillet 2006

Kerblog, et les sites qui se racontent

Mazen1 C'est devenu un poncif : dès qu'un événement domine l'actualité, les journalistes (moi y compris) vont chercher sur les blogs de quoi humer l'air, l'humeur, les opinions, y trouver une nouvelle prise sur l'actualité. On s'y attendait à propos du Liban, c'est arrivé : des vidéos des bombardements sur YouTube, des photos sur Flickr, des blogs libanais, des blogs israéliens, de l'angoisse, du récit à la première personne, de la colère, de la fraternité...

Pas un journal, pas un site d'infos n'a omis de traiter le conflit depuis cet angle, à tel point que c'est devenu un méta-sujet, avec des articles sur le fait que des journaux s'emparent du sujet 'vu par les blogs'.

Parmi tous les blogs évoqués et liés par les autres blogs et par la presse, l'un se distingue particulièrement : Kerblog, que j'ai vu évoqué pour la première fois par AEIOU. Son auteur y publie les dessins que lui inspirent la guerre qu'il vit de l'intérieur, depuis Beyrouth. Il a également enregistré un morceau de trompette sur fond d'explosions d'obus. Ce qu'il fait est beau, poignant, et il est passé un peu partout. Interviewé et mentionné par la BBC, Le Toronto Star, Les Inrocks, Le Melbourne Herald Sun, le Guardian.

Et ce qui devait arriver arriva : Mazen Kerbaj n'en peut plus. Aujourd'hui, son billet ne comporte pas de dessin, mais un ras-le-bol. Il supplie les journalistes de ne plus l'appeler. Il ne veut plus répondre aux questions, raconter la même histoire à dix personnes différentes, remplacer l'émotion de ses dessins par un discours.

A propos de son morceau de musique :

It is incredible that some people, listening to this piece in their living room in london or in paris, ask themselves if they like it or not. i think that some people should never stop seeing cnn and fox news. it is made for them. it is "good taste" news.

Un blogueur a été surexposé, trituré dans tous les sens. Et ce qu'exprime Majen n'est finalement que le reflet d'un paradoxe propre aux blogs : pourquoi interviewer quelqu'un qui s'est exprimé ? Pourquoi faire répéter ce qu'il a raconté ? Pourquoi le pousser à faire un discours sur son discours ? C'est d'autant plus flagrant sur un site comme celui de Mazen, un site qui montre quelque chose, un site qui peut s'observer et se raconter. Sans doute n'avons nous pas encore appris à regarder les blogs comme on observe une scène. A raconter un site.

PS : Comme Mazen, je vous demande de ne pas partir dans des débats politiques suite à ce billet. J'y parle d'un blog.

16 mai 2006

La renaissance de Zazon ?

ZazondanslemetroComme quoi, parfois, certains artistes attendent juste que le bon instrument leur arrive entre les mains. Prenez cette jeune fille, Zazon. Au début du moi, elle monte un blog sur Canal Blog, et s'inscrit sur Daily Motion. Elle y poste des vidéos drôles, rafraichissantes, culottées, et en quelques coups de cuillères à pot, elle devient la nouvelle coqueluche de la blogosphère.

Je m'y laisse donc prendre. J'apprécie beaucoup le Zazon et Chopin, je passe donc à la suivante, Zazon dans le métro. Et là, bizarre, une drôle d'impression de déjà-vu. Non pas l'impression qu'elle a imité un gag existant, mais bien celle d'avoir déjà vu exactement cette vidéo il y a déjà longtemps.

Je n'ai pas eu à chercher bien loin. En 2004, Zazon avait une page sur un compte .mac. On y trouvait "Zazon dans le métro", "Zazon cherche le Québec", "Le ballet nautique hors de l'eau"... On en trouve d'ailleurs deux sur un autre blog Zazon, ici même... (Elle seraot passée sur Canal entre temps)

Cela n'enlève rien au charme de la demoiselle. Je me dis juste que ses vidéos attendaient simplement qu'internet soit à même de mieux les diffuser. C'est chose faite. On attend donc les nouvelles oeuvres. Elle doit être contente.

06 mai 2006

Comment je me suis blogué

A y'est, maintenant que le numéro des Inrocks spécial blog n'est plus disponible que dans les bibliothèques municipales, je peux me permettre de publier ici le texte que j'ai écrit pour le magazine à côté de la sélection. J'en profite pour remercier tous ceux qui m'ont dit qu'ils l'avaient apprécié.

J'ai été un pionnier. J'ai fait partie du premier petit peloton, derrière quelques défricheurs partis en tête, à une époque où ne nous savions pas nous-même comment orthographier correctement ce mot qu'on s'appropriait à l'aveugle. Mon blog est dans sa cinquième année, autant dire une éternité. Et il s'ennuie.

C'était une pure improvisation. Improvisation de moi-même en écrit, exercice, défouloir, work in progress, bref... A l'époque (vieux con), le weblog était à la fois perso et tourné vers qui veut bien le prendre : ni coin réservé, ni espace de vente de compétence quelconque, ni arrivée d'air pour érudition poussiéreuse. Aujourd'hui ce genre d'animal cherche sa place dans un monde presque trop riche pour lui. Il est entré dans une routine mortifère, comme si sa recette d'origine, une dissolution discrète de ma petite personne et de ma petite vie dans des écrits spontanés et volatiles, était aujourd'hui devenue la formule de son poison.

Qui veut d'un blog qui parle de tout et de rien alors que se créent chaque jour des blogs spécialisés dans tout ? Que puis-je me permettre d'écrire alors que ma mère le suit et qu'il déborde quelquefois sur mon boulot ? Puis-je m'autoriser à ne rien avoir à dire sur le CPE qui vaille le coup d'être dit là ? Quelle posture adopter alors qu'on attend aujourd'hui de moi de correspondre à une image. Je suis Chryde, et personne ne prononce correctement ce surnom à la con (Krailledeuh, messieurs dames).

Mais il est là, et c'est la première chose que le blog m'a donnée. D'abord cible des moqueries de ceux qui stigmatisaient ainsi cette étrange lubie devenue mode interplanétaire, il est peu à peu devenu le nom par lequel certaines connaissances se sont mises à m'appeler dans la "vraie vie". Et le blog, cet exercice hors norme qui donnait chair à ce pseudo, devenait en même temps objet constitutif de ma propre personne.

J'ai passé des nuits à le redessiner, j'ai sacrifié des soirées et des heures de travail pour y écrire. Avec lui, j'ai fait fermer des sites radicaux islamistes, j'ai découvert des tragédies animées à base de Mario, j'ai chanté avec un chauffeur de taxi à Rio, je me suis astreint à l'écriture quotidienne, au façonnage de mon regard sur les petits riens. Il a été à la source de nouvelles amitiés, m'a offert des miettes de légitimité. Tout ça pour quoi ? Pour le plaisir.

Quand je pense au plaisir que j'ai pris à faire ce blog, je pense à mon ami Thomas. Un dessinateur, toujours un petit moleskine en poche, qui croque partout, à la terrasse des cafés, en voyage, dans un train. J'imagine et j'envie sa virtuosité, comme un plaisir pris dans l'exercice en lui-même, dans l'esquisse. C'est sans doute ça, un blog. Un modelage sans fin, une esquisse perpétuelle qui déteste le vide.

Je n'oserais donner de conseils, sinon celui-ci : il FAUT lire de temps en temps son blog à l'envers. C'est un exercice délicieux de se relire à reculons, comme un Libé du week-end. N'oubliez pas, si vous en créez un : c'est d'abord à vous qu'il s'adressera. Regardez, à qui d'autre qu'à moi ai-je écrit ici ? J'ai mis un billet de mon blog dans les Inrocks.

02 mai 2006

Fermé la guérilla

J'ai fait ce que je ne voulais pas faire. J'ai parlé sur mon blog de quelque chose qui méritait sans doute, avant tout, qu'on en parle en privé. Donc voilà. Billet d'hier fermé, pour ne pas avoir de regrets. Parce que c'est nauséabond, complexe, et épuisant.

01 mai 2006

Encore et encore

Le même débat, depuis des années... Guillermo, chez Embruns.

Personnellement je suis toujours amusé de voir que les seuls billets qui circulent un peu au dehors de ma microcommunauté de lecteurs sont ceux qui parlent de blogs, de podcasts, de wikipedia, bref ceux qui parlent de nous, de nous, de nous, de notre cul, de nos petites coteries, etc, et pas simplement des choses qui nous préoccupent vraiment, la politique ou le premier gai pied (beau billet d'ailleurs, bravo). On finit par donner raison aux éditos pavloviens qui nous renvoient notre égocentrisme dans la gueule, même si c'est l'hopital qui se fout de la charité.

Bref je vais être d'accord avec Manur, Bomb the blogosphere !


25 avril 2006

Mon 'best of blogs' en magazine

Si tout se passe bien, ce mardi devrait paraître un numéro des Inrocks comprenant leur sélection des "50 meilleurs blogs". J'ai largement contribué à ce classement : j'ai fait une bonne partie de la sélection, quelques notules, et j'ai demandé à signer de mon pseudonyme de blogueur. C'est rare, mais ça me semblait plus honnête, vu combien cette sélection me ressemble et semblera familière à ceux qui pratiquent Heures Creuses depuis longtemps.

Inrocksblogs
Oui, il y a des blogs amis, oui, il y a des amis, mais si ce sont des amis c'est souvent parce que leur blog m'a poussé à vouloir les connaître. Je n'ai pas voulu exclure un blog parce qu'il était déjà ici ou parce que je buvais parfois des bières avec son créateur. J'ai néanmoins essayé d'être cohérent avec la ligne éditoriale du magazine, de choisir des blogs qui pourraient intéresser tout type de lecteur des Inrocks.

Ce ne fut pas une mince affaire, j'espère avoir plus ou moins réussi. Une fois que j'aurai vu le dossier tel qu'il a été publié, je pourrai noter ici les absents que j'aurais aimé voir montrés. En tout cas ce fut bien intéressant : monter une liste qui sorte du sempiternel classement global de la blogosphère, une liste qui ne nous ressorte pas certains qu'on a trop vus cité parce qu'il avait déjà été cités, sans toutefois chercher à tout prix l'originalité.

Bref, enjoy, on a essayé de vous sortir du "manuel de self-marketing à l'usage des jeunes générations". (Youpi, Manur n'est presque plus malade !).