15 octobre 2007

BienBienBien, c'est Bien


chryde2 | lien permanent | commentaires (1)


Ecoutez le nouvel album des Shout out ouds


Musique | lien permanent | commentaires (0)


07 mai 2007

Jeune entrepreneur cherche nouveau boulot. Disponible illico et très motivé.


What the... ? | lien permanent | commentaires (0)


22 avril 2007

Les docteurs fument des Camels !


Kitsch | lien permanent | commentaires (0)


Onze façons d'améliorer les performances de votre mac.


Mac | lien permanent | commentaires (0)


La plus belle, la plus drôle, la plus fine des consignes de vote a été donnée par The Lazy Sunbather. Ecoutez bien les paroles...


Actualité | lien permanent | commentaires (0)


Mesurer la pollution des autombiles avec un gros ballon gonflable. Une belle idée de WWF.


Actualité | lien permanent | commentaires (0)


02 avril 2007

Ces photos qu'on aurait aimé prendre, on peut aussi les raconter :  Unphotographable


| lien permanent | commentaires (0)


15 mars 2007

Tremble Digg, tremble Le Monde,  MySpace News arrive. Et ce n'est même pas une blague.


| lien permanent | commentaires (1)


14 mars 2007

David Sylvian est non seulement un excellent musicien, c'est aussi un bon photographe


Photo | lien permanent | commentaires (0)


Plein de documentaires gratuits (et "la plupart" dans le domaine public", qu'ils disent)


Vidéo | lien permanent | commentaires (1)


Au milieu d'un océan de flou,  Google Maps a repéré une caravane dans le désert.


Photo | lien permanent | commentaires (2)


05 mars 2007

La plus belle interface web du moment est sur [Self Titled].


Web/Tech | lien permanent | commentaires (0)


Allez, comme à TechCrunch 25 startups to watch, selon CNNMoney


Web/Tech | lien permanent | commentaires (0)


Ces Américains qui aiment leurs flingues.


Photo | lien permanent | commentaires (0)


Cartoon Brew, un blog sur le dessin animé, la BD, très bien documenté


Blog | lien permanent | commentaires (0)


Plein de documentaires libres d'accès sur Google Video.


Vidéo | lien permanent | commentaires (0)


Les petits bonhommes des passages piétons s'animent. Dommage que ce soit une pub.


Vidéo | lien permanent | commentaires (0)


Des photos, en macro, d'insectes écrasés contre des pare-brises.


Photo | lien permanent | commentaires (0)


Un agrégateur d'articles et de conseils sur le design et la gestion de weblogs : Weblog Tutorials.


Weblogs | lien permanent | commentaires (0)


26 février 2007

Toi aussi joue à Lost : Fais toi même tes étiquettes Dharma Initiative


Fun | lien permanent | commentaires (1)


De chics hôtesses de l'air d'une autre époque


Cute | lien permanent | commentaires (0)


12 février 2007

Quand un bon journaliste se sert à merveille de la liberté de ton du blog... Quand Sarkozy fait son marché


A lire | lien permanent | commentaires (1)


Tout le monde l'aime, c'est normal, c'est une idée géniale : The Folding Chair.


Vidéo | lien permanent | commentaires (1)


Les lieux mythiques de Twin Peaks photographiés en réel : In Twin Peaks, WA.


Weblogs | lien permanent | commentaires (0)


www.flickr.com
This is a Flickr badge showing public photos from chryde. Make your own badge here.














« juillet 2006 | Accueil | septembre 2006 »

22 août 2006

Je cherche un génie du son

Ah, encore une fois, j'ai besoin de gens. Cette fois, ce sont de pros du micro dont j'ai besoin, de magiciens du son. D'habiles artisans, de géniaux bidouilleurs capable d'effacer en quelques clics de souris les disgracieux souffles de vent qui se sont immiscés dans les enregistrements de certains Concerts à emporter.

Alors voilà : si vous m'aimez bien, si vous aimez bien la Blogothèque, et que vous savez nettoyer un son, n'hésitez pas, écrivez moi. D'avance, merci...

129154001_a19cb75509_o

14 août 2006

La musique et les potaches

Les soirs de déprime, je me dis que pour assurer à la Blogothèque un succès certain sur YouTube et consorts, on ferait mieux de brailler face à nos webcams les tubes indie du moment.

Même si les Concerts à Emporter remportent un grand succès d'estime, même si leur consultation est plus qu'honorable pour des vidéos n'ayant jamais bénéficié d'une mise en avant par YouTube, elle n'attendront jamais le succès de désespérantes potacheries.

The Register a ainsi listé les 10 façons de se rendre célèbre sur un site de partage de vidéos. C'est aussi hilarant qu'édifiant. Pour faire bref, il suffit de chanter en play-back un gros tube, d'agresser un passant dans la rue, de filmer son chat, d'enregistrer une chanson jouée en concert avec son téléphone... La palme revient sans conteste au "ayez une idée de film que personne ne s'emmerderait à faire" (relatif à cette asiatique qui s'est photographiée tous les jours pendant 3 ans... ou la même chose avec l'évolution d'une grossesse).

Tout n'est pas noir, heureusement. Heureusement, il y a les Ok Go.

J'en parlais récemment sur la Blogothèque : leur dernier single est sorti accompagné d'un clip superbe, minimaliste et pourtant si travaillé. Un plan séquence, six tapis de course, une chorégraphie au millimètre, et c'est le succès assuré. La vidéo a été vue plus de deux millions de fois sur YouTube, passe en boucle sur les chaînes musicales, a été citée de nombreuses fois par la presse. Pour King of A&R, ce succès montre que la créativité peut encore se glisser entre les mailles d'un filet qui voudrait qu'une vidéo soit dotée d'un budget colossal pour passer sur les canaux appropriés.

Coolfer a pour sa part interrogé le producteur des Ok Go, qui joue joliement l'équilibriste :  

"We've been really intent on doing as much grassroots Internet stuff as possible, out of both interest and necessity. Necessity because the label wasn't going to release another single or make a video, that much is clear." (...) "If you're cynical, then it's grass roots Internet marketing, but if you're not, it's community building, and bottom line, just another cool thing to do, both for the band and for their fans, and another way for people to stumble across the music."

Voilà. Et les soirs de joie, je me rappelle toutes les belles choses que j'ai entendues sur les Concerts à Emporter (de la part de lecteurs, d'artistes, de maisons de disques), et je me dis que la qualité paiera, forcément. On va passer progressivement sur DailyMotion. Le site repose sur les mêmes succès que YouTube (potacheries en majorité). Mais je ne peux qu'estimer Benjamin Bejbaum, qui a déclaré :

"Quand je vois une vidéo qui compile des accidents de la route, le tout monté sur une musique débile, je me dis 'Merde, j'ai pas fait tout ça pour ça'"

J'ESSAIE UN OUTIL

Parlons peu, parlons logiciels. Soit un test qui n'est que prétexte à un autre test. 

J'ai depuis peu un iMac Intel 20 pouces. J'imaginais pouvoir me servir de la télécommande incluse pour profiter de mon Mac comme d'un centre multimédia. Mais las ! Front Row est une application bien trop bâclée pour en profiter. On peut heureusement compter sur les développeurs tiers pour optimiser l'usage des gadgets Apple. Soit Remote Buddy, un shareware à 10$ dont je vais avoir du mal à me passer.

Remote Buddy permet de commander n'importe quelle application avec la télécommande : VLC ou MPLayer pour les vidéos, Keynote ou Power Point pour les présentations, etc... Dans sa dernière version, il permet aussi de naviguer dans son disque dur : aller dans son dossier vidéo, choisir un film, et choisir le logiciel avec lequel on va le lancer. Pour chaque application, il donne accès aux fonctions principales : dans iTunes, on peut passer d'un morceau à l'autre, bien sûr, mais aussi noter une chanson par exemple.

 

Mais la meilleure utilisation qui soit pour Remote Buddy, c'est d'y adjoindre CoverFlow, un logiciel qui affiche les pochettes d'album en 3D et permet de naviguer parmi ses mp3 comme on fouillerait un bac de vinyles. C'est superbe. Fortement recommandé. J'ai rarement eu lautant l'impression qu'un shareware méritait autant qu'on paye le prix demandé.

Ce billet, rapide et mal écrit, est en fait un test du nouveau service de Microsoft, Windows Live Writer. Soit un logiciel ressemblant à un traitement de texte, mais adapté au blog. J'ai rentré trois informations sur Heures Creuses, et voilà : le logiciel me permet d'éditer mon blog en live, comme si j'écrivais directement dessus. C'est très agréable. Bien évidemment, on peut mettre en forme son texte sans trop de souci et faire des liens en un clic.

Malgré mes réticences vis-à-vis de Windows, je dois avouer être assez impressionné. D'abord, le programme, même s'il invite bien évidemment à créer un blog MSN, est ouvert aux autres solutions. C'est assez rare chez Microsoft pour être souligné. La reprise du design est agréable, et tout a été pensé : visualisation du code (pratique pour insérer une vidéo YouTube), sélection des catégories, intégration et travail de l'image (taille, bordure, mais aussi luminosité), possibilité de sauver en brouillon, de travailler sur plusieurs blogs, de corriger l'orthographe... C'est en tout cas très compatible avec Typepad, on va essayer avec le reste. En attendant, si vous voulez tester, il est en téléchargement version bêta.

09 août 2006

Drame de couple sur AOL

Vous avez sans doute entendu parler de la monstrueuse bourde d'AOL. Le portail a mis en ligne plus de 20 millions de requêtes, effectuées durant trois mois par 650.000 de ses utilisateurs américains. Les identifiants de ces internautes ont été dissimulés derrière des chiffres, mais cela n'a pas toujours suffi pour garantir leur anonymat. Le New York Times a par exemple facilement retrouvé une retraitée à partir de ses requêtes.

Killaol2

Le fichier a été supprimé par AOL, mais circule, et certains ont même mis en ligne des moteurs de recherche spécifiques. C'est ainsi que l'on peut lire les requêtes de certains utilisateurs. Le grand jeu ce mercredi, c'est de pister les plus bizarres. Et l'un des plus célèbres est déjà le 711391. Derrière cet identifiant, un couple.

Les 711391 utilisent le moteur de recherche comme une source de renseignements, mais surtout comme un confessionnal. A la moindre angoisse, au moindre trouble psychologique, questionnement sur un bouton ou une prise de poids, sentiment de culpabilité, correspond une requête en forme de confidence. A cela se mêlent des questions pratiques, des questions futiles sur les "people", des appels à Dieu, des soupçons et inquiétudes, autant de choses qui permettent de lire l'histoire des 711391 comme un roman. Soit l'histoire d'un couple, probablement quinquagénaire, dans lequel la femme, hyponcondriaque, et son mari se trompent l'un l'autre à quelques jours d'intervalles (l'un avec une ex, l'autre avec un amant rencontré en ligne), culpabilisent et soupçonnent l'autre.

Voici le détail de cette histoire, racontée par leurs requêtes sur le moteur d'AOL. Attention, c'est drôle, certes, mais aussi très très sordide...

Lire la suite "Drame de couple sur AOL"

07 août 2006

C'était (presque) chez nous

On est rentrés de chez le notaire lessivés. L'enthousiasme qui aurait du prévaloir était émoussé par une histoire de chèque oublié qu'il me fallit retourner donner au notaire. C'était chez nous, c'était tout sauf chez nous. La vendeuse, que j'ai mis une semaine à ne pas appeler "la proprio", est repassée peu après notre arrivée pour récupérer un papier, et nous nous sommes sentis gênés, comme si nous étions trop tôt chez elle, alors que c'était signé, c'était signé, les clefs que nous avions en main étaient les notres.

Mais cet appartement portait encore les traces, les odeurs, les stigmates de leur présence. Ils n'avaient pas démonté la cuisine. Ils avaient eu l'impolitesse de laisser derrière eux, épars sur le sol de chaque pièce, les déchets et rebus de leur déménagement hâtif. Il y avait encore sur les murs leurs crépis et leurs papiers peints. Et surtout, l'odeur trop familière que nous avions appris à connaître lors de nos visites transactionnelles : comme une odeur de lessive séchée. Elle m'était difficilement supportable.

Le baptême de mon appartement

Après avoir trainé un quart d'heure dans notre acquisition, nous sommes sortis. J'étais déprimé et déprimant, presqu'insupportable. Nous y sommes retournés deux heures plus tard, avec Nicolas, notre entrepreneur et Abdallah, l'artisan chargé de la dépose. Nous nous sommes posés dans la petite chambre. Il y avait ce papier peint jaune vif au mur, dont Nicolas n'avait pas prévu la dépose dans son devis. Il allait falloir le rajouter. Alors que nous évoquions le sujet, Abdallah s'est approché du mur, à commencé à gratter sans rien dire la jonction entre deux pans. Il a décollé quelques centimètres, assez pour y glisser quelques doigts, puis il a tiré, et le papier peint a suivi sans broncher.

Nous avons arrêté de parler, et sommes tous allés attraper un bout de papier. Nous avons gratté, nous avons tiré. Violemment, comme des vandales. En trois minutes, il n'y eu pas un mot d'échangé. Au but de trois minutes, il n'y avait plus un centimètre de papier peint sur les murs. Et moi, j'avais enfin le sourire. J'avais déchiré un mur, j'avais tout balancé par terre, j'avais agis comme un sauvage, j'avais fait mon premier acte de propriétaire.

Le lendemain, nous organisions un apéritif, et je brisai une bouteille de Heineken contre un mur pour baptiser l'appartement nouveau (photo ci-dessus). Le surlendemain, avec les copains de la Blogo, nous avons démonté la cuisine. C'était parti, un nouvel apprtement allait se construire.

L'odeur a quand même mis une semaine à partir...